Comment immortaliser une rose ?

La rose éternelle est une fleur immortalisée qui peut servir pour témoigner ses sentiments à quelqu’un. Effectivement, mieux que la rose naturelle dont la durée de vie est de quelques jours, elle dure plus longtemps. Sa longévité rappelle encore plus longtemps l’affection d’une personne. Découvrez les méthodes d’immortalisation d’une rose pour une durée de vie optimisée.

L’immortalisation de rose en quelques lignes

La rose immortalisée est une rose ayant été traitée de manière à durer plus longtemps. Pour ce faire, la sève de la plante est substituée par un produit conservateur. Sa durée de vie est donc plus longue que celle de la rose naturelle. Or, elle revêt un aspect naturel en termes de fraîcheur. C’est une rose naturelle au toucher et à la vue, sauf que sa longévité a été optimisée grâce à l’immortalisation par lyophilisation. Sa couleur est sublimée et sa brillance est préservée grâce aux méthodes diverses utilisées pour l’immortalisation.

L’immortalisation avec du gel de silice

Pour l’immortalisation avec du gel de silice, il est important de choisir des roses à taille similaire. Il faut privilégier des roses fraiches, saines et sans traces. En premier lieu, les feuilles de la tige doivent être retirées, et la tige coupée de 10 cm à partir de la base. Ensuite, il faut mettre une couche assez épaisse de gel de silice dans un contenant plastique bien couvert. Après, les roses peuvent être disposées sur le gel avant d’être recouvertes complètement de la même molécule. L’ajout de gel doit se faire en petite quantité et de manière délicate. Pour mieux répartir le gel, il est possible de secouer le pot après chaque ajout.

Un temps de pause de 3 à 5 jours est nécessaire pour la déshydratation. Une fois ce temps écoulé, vous pouvez retirer le couvercle du contenant et enlever doucement l’excédent de gel sur la rose avec un pinceau souple. Si vous avez un pétale papyreux et sec, vous avez la bonne texture pour pouvoir retirer les roses du contenant. Vous pouvez créer une nouvelle tige à l’aide d’un fil de fer entouré de ruban ou mettre votre rose éternelle dans une boule en verre étanche pour mieux la conserver.

L’immortalisation  par séchage à l’air

Les roses séchées à l’air pourront être conservées longtemps, mais avec un aspect plus terne et moins radieux. Pour la réalisation de cette technique, il faut rassembler les roses par petit bouquet de 3 à 5 tiges sans feuillages. Elles doivent être fixées avec un élastique à la base, avant d’être suspendues à l’envers d’un hameçon dans une pièce sombre, sèche et bien aérée.

La durée de séchage de roses est de deux à trois semaines. Une fois ce délai écoulé, les roses peuvent être retirées du crochet. Un aérosol de laque peut servir en pulvérisation pour renforcer les pétales de roses. Il s’agit d’une technique simple avec un résultat tout aussi simple.

Les précautions de base pour l’immortalisation de la rose

Quelle que soit la technique d’immortalisation adoptée, il est impératif de ne pas exposer la rose aux rayons ultraviolets. Au même titre, le contact direct avec de l’eau est aussi à éviter pour prolonger la durée de vie de la rose éternelle.