Comment entretenir sa rose naturelle non stabilisée ?

Le bouquet de roses est un présent très apprécié, mais il est relativement éphémère. Cependant, avec beaucoup de préparation et quelques entretiens, les roses peuvent se conserver jusqu’à trois semaines avant de flétrir. Qu’elle soit cueillie dans le jardin ou achetée chez le fleuriste, la durée de vie d’une rose dépend de son entretien.

Une préparation minutieuse

Si vous l’avez reçu comme cadeau ou acheté chez le fleuriste, n’enlevez pas directement l’emballage dès la réception. L’emballage est utilisé pour empêcher aux tiges d’absorber des bulles d’air qui remonteront jusqu’au sommet et faire altérer rapidement vos fleurs.

Avant de les remettre dans le vase, taillez les tiges en biseau si le fleuriste ne l’a pas encore fait. C’est essentiel pour permettre à vos fleurs de bien s’hydrater. À l’aide d’un sécateur, sectionnez chaque tige en biseau d’environ 2 cm. Une fois qu’elles ont la bonne  forme et  la bonne taille,  mettez le bouquet dans une vase avec son emballage. Enlevez celui-ci une demi-heure après avoir placé le bouquet dans la vase.

En revanche, si vous cueillez les roses dans votre jardin, faites  toutes les préparations dans le récipient rempli d’eau que vous avez utilisée lors du coupage. Le but est d’éviter aux bulles d’air d’arriver jusqu’aux tiges.

De l’eau et du conservateur pour les nourrir

Les fleurs ont besoin de nutriment pour tenir le plus longtemps possibles. Mais avant d’acheter ou de cueillir les roses, vous devez vous munir d’un conservateur. On le retrouve généralement dans les magasins de fleurs. Il assurera la survie de vos fleurs. En revanche, si vous ne voulez pas utiliser un conservateur chimique, un mélange de deux cuillères à soupe de jus de citron, d’une cuillère à soupe de sucre et d’une cuillère à soupe d’eau de javel peut parfaitement substituer un conservateur commercial.

La qualité de l’eau joue également un rôle très important dans la conservation des roses. Vous devez utiliser de l’eau pas très chaude ni trop froide, mais d’une température ambiante. Les tiges l’absorbent plus facilement. Ensuite, la vase utilisée doit être propre. Lorsque vous choisissez vos roses, optez pour les modèles qui ont des tiges plus longues, elles pourront absorber plus d’eau par rapport à celles qui ont des tiges courtes.

Le changement d’eau jusqu’à la détérioration

Normalement, l’eau dans votre vase doit être propre et claire. Pour faire tenir une rose jusqu’à trois semaines, vous devez la changer au moins tous les deux jours. L’eau sale est génératrice des bactéries. Or, les bactéries attaquent les tiges et accélèrent la détérioration de vos fleurs.

En dehors de la préparation, c’est surtout cette étape qui réclame le plus de vigilance. Mais en plus de l’eau, votre fleur a également besoin de lumière. Il est cependant bon de préciser que si les roses sont trop exposées à une lumière trop forte elles se fanent rapidement. Et vice-versa, si elles ne captent pas la lumière tout au long de la journée, elles perdent leurs splendeurs. Le choix de l’emplacement de votre vase est alors primordial pour que vos fleurs aient une lumière suffisante sans être trop exposées.